A propos de Marie Schneider d'Harmoniecheval


Mon histoire-Vers la recherche d'harmonie, de subtilité et légèreté

Jungo et moi- Mimmétisme entre mammifères...
Grandir avec son poulain

Mon parcours équestre, qui a commencé vers l'âge de 9 ans, a rapidement été composé de deux chemins parallèles : d'une part l'enseignement de clubs (C.S.O., dressage) et d'autre part les explorations que je faisais par moi-même avec mes chevaux. Ces expériences hors des sentiers battus m'ont aidée à devenir critique concernant les problèmes de communication et compréhension, source de conflits entre les deux espèces.

 

 

 

Je me suis alors tournée à 25 ans vers les équitations dites éthologiques. J'ai d'abord suivi des enseignements La Cense puis ANH (Australian Natural Horsemanship, méthode initiée par Ken Faulkner et Sylvia Furrer, fortement inspirée de la méthode de Pat Parelli).

 

Depuis quelques années, je me questionne particulièrement sur les qualités de la locomotion, des équilibres du cheval. Ces interrogations ont alors guidées mon intérêt vers les équitations de tradition et de légèreté (notamment l'approche de l'écuyer Patrice Franchet d'Espèrey).

 

Être ou devenir un Homme de cheval est pour moi une recherche constante et une formation continue qui demande curiosités, cultures (apprendre de l'histoire de l'équitation comme des découvertes actuelles en biomécanique et en éthologie scientifique), réflexion, analyse, remise en question permanente.

 

Consciente de l'interconnexion entre tous les aspects de la vie d'un cheval, j'essaie d'avoir une démarche globale concernant la gestion de mes chevaux et j'expérimente ainsi diverses alternatives (ou redécouvertes) : vie en extérieur toutes saisons, alimentations issues de l'agriculture biologique, pieds nus, débourrage et début de dressage sans mors, médecines douces et/ou naturelles (ostéopathie, huiles essentielles, homéopathie, compléments alimentaires naturels, vermifugation raisonnée), dentiste, saddle fitting, communication intuitive.

 

« Un cheval ne nous appartient pas. La seule chose que nous possédons, c'est le devoir de nous en occuper correctement... » Proverbe indien

 

  Je suis également convaincue que nos efforts les plus aidant dans notre pratique équestre seront de mieux se connaître, devenir plus conscient de ses émotions et de son corps...

 

En effet, les domaines du développement de la personne et de la pleine conscience me passionnent aussi et m'apportent beaucoup dans mon métier d'enseignante équestre. Je pratique le yoga depuis 2010 et m'investis régulièrement dans la participation de divers ateliers de méditation, communication bienveillante et responsable, intelligence émotionnelle.

 

 Mon expérience en tant qu'enseignante de sciences en collège et lycée m'a aussi permis d'acquérir de nombreuses compétences en terme de transmission, pédagogie active, organisation, gestion de groupe.

 

 Lors des séances et des randonnées que je vous propose, je cherche à cultiver un climat bienveillant et des relations de qualité entre êtres humains et Homme-Cheval, pour un meilleur apprentissage, plus de plaisir et d'éthique. Quelque soit la pratique équestre envisagée, la recherche de subtilité, d'harmonie et de légèreté me passionnent.